La surprenante histoire de l’insigne “Indian Head”

Les hommes de l’Indian Head photographiés à Saint-Ouen-les-Parey (Vosges) en février 1918. (c) NARA

Une division américaine “Made in France”

L’insigne (patch pour nos amis américains) de la 2nd US Infantry Division Head Division remonte à la Première Guerre mondiale. La division voit le jour à Bourmont (Haute-Marne) le 26 octobre 1917. Il s’agit alors d’un amalgame d’éléments de l’US Army, de l’US Marine Corps et de l’US Navy. C’est la seule unité américaine ayant vu le jour en territoire étranger. Au moment de sa création, la division ne possède pas d’insigne distinctif comme toutes les formations de l’American Expeditionary Force (AEF) fraîchement débarquées en France. 

Un concours pour un insigne

Insigne d’épaule en tissu du 2nd Battalion du 6th Marines Regiment. (c) Western Front Association

Lors d’un entraînement avec les forces françaises au cours de l’hiver 1917-1918, le Colonel Herringshaw commandant le Service and Support Supply Train remarque que les Français ont peint des symboles sur leurs camions pour identifier leurs unités d’appartenance. L’officier organise alors un concours et demande à ses hommes de créer un symbole pour ses camions. trois dessins sont sélectionnés. Le premier représente une tête d’Indien ; le second une étoile blanche; personne ne sait ce que le troisième représentait. Le colonel décide de combiner les 2 premiers symboles. Certains spécialistes affirment que l’étoile représente l’État du Texas, alors que d’autres pensent qu’elle fait référence au drapeau américain. Le premier insigne est de forme carrée, à l’image des insignes des unités britanniques.

L’insigne est envoyé au QG de la division pour approbation. Le Major General Omar Bundy, l’approuve et le fait apposer sur sa voiture d’état-major. La taille et la forme de la plaque sont modifiées en octobre 1918 par le nouveau commandant de la division, le Major General John A. LeJeune. Il souhaite que toutes les unités de la 2nd US Infantry Division portent l’insigne avec une subtilité : la couleur de fond de ce dernier permettra de les distinguer. Il demande que la tête d’Indien soit calquée sur la pièce d’or de 10 $.

Un homme du 2nd Military Police Platoon de l’Indian Head en route pour la France. (c) NARA – colourise.sg

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, le patch prend la forme d’un bouclier. Il prend sa forme et sa taille définitive au cours de la Seconde Guerre mondiale. Il n’en changera plus. Les insignes de l’unité portés pendant la Grande Guerre sont rares et recherchés. Les copies sont légions.

Patch porté par les GIs de l’Indian Head pendant la Seconde Guerre mondiale. (c) Coll. part.

Tous droits réservés. (c) Christophe Prime. Septembre 2019.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *